L'Ois'Eau Libre
La Natation en Liberté
Oise
/
06.70.04.92.50

5ÈME FÊTE DE L'EAU LIBRE

Ce Dimanche 10 juin sera une date importante pour notre club dans cette année 2018 .
 
L'organisation de cette 5ème Fête de l'eau libre fut un succès grandiose.
 
180 participants issus de 31 clubs différents ont permis que la Fête soit belle...très belle même.
 
L'eau à 24 degrés n'a pas réussi à décourager les férus du port de la combinaison mais l'essentiel était de nager et de se faire plaisir.
 
L'épreuve est hors FFN et donc ce jour là tout est permis et aucune barrière de temps n'est imposé. Le néophyte trouve sa place auprès du palmeur....La combinaison donne chaud au nageur en maillot mais peu importe...toutes et tous étaient là pour nager, chacun à son rythme.
 
De 11 à 75 ans chacun à su trouver sa place sur le plan d'eau et vous offrir un beau spectacle.
 
La masseuse Véronique était là, à l'arrivée afin de s'occuper des petites douleurs....
 
Céline prenait patiemement chaque concurrent en photo.....
 
Karine (Time Pulse)s'est occupée du chronométrage sans faille....
 
Paella 60 nous a cuisiné une paella hors pair pour les 100 convives ayant réservé leur repas.
 
Les nageuses et nageurs ont démontré un niveau de performance en hausse à chaque édition....
 
Toute l'équipe de l'Ois'eau libre s'est montrée disponible et dévouée durant cette journée pour que la Fête soit belle.
 
Nous vous donnons rendez vous l'an prochain pour la 6ème édition.
 
Résultats disponibes ici
Photos à voir ici
 

L'OIS'EAU LIBRE BRISE LA GLACE

Après les belles performances de Marion et de Jean-Luc lors du dernier Morocco Swim Treck les membres de L'Ois'eau libre ont mis le cap sur le nord de l'Europe.
 
Tout d'abord le 5 janvier direction L'Allemagne,la commune de Vertsbron tout particulièrement, afin de participer au German Ice Swimming.
 
L'Ice Swimming est une discipline de nage en eau froide qui a comme particularité une température de l'eau  inférieure à 5 degrés.
Les nageurs ne sont équipés que d'un maillot de bain(combinaison interdite), d'une paire de lunettes et d'un seul bonnet de bain.
 
Les anglos saxons sont très friands de ce genre d'épreuve qui commence à faire de plus en plus d'adeptes en France.
 
A ce jour seulement 3 clubs sont affiliés "Ice Swimming" en France, La FRISA, Aqualove et L'Ois'eau libre.
 
Philippe, notre président est le premier français à avoir participé à une compétition de ce type à Windermère en janvier 2015. Son temps de 15'05 sur l'épreuve reine de 1000m n'a toutefois pas été ratifié puisque la température de l'eau était malheuresement ce jour là de 5°2.
 
L'an dernier il a participé aux championnats d'allemagne à BERGHAUSEN ou il a nagé le 1000m en 17'50 dans une eau à 2.7 degrés. Lucie l'accompagnait et est devenue la première française à nager un 500m dans une telle eau.
 
A Vertsbron donc Philippe était accompagné de Marion(2eme féminine au Morocco), nageuse qui a rejoint le club cette saison et qui est une spécialiste de nage en eau libre.
Pour Marion ce type d'épreuve est une totale découverte même si elle avait brillament participé à la traversée de l'Oise en décembre en terminant 1ère féminine.
Cette fois ci c'était un 1000m dans une eau à 3.7 qui l'attendait.
 
Marion s'en est sortie brillament puisqu'elle termine l'épreuve en 15'56 et devint par la même la 1ère française à avoir accompli ce genre d'exploit. En tre autre elle devient la plus jeune nageuse au monde à avoir nagé un 1000m en Ice Swimming et détient même le record du monde des moins de 20 ans chez les femmes....Bravo.
Lors de la même épreuve Philippe termine en 17'28.
 
Lors de cette compétition Marion s'est permise de truster les podiums du 50m brasse et du 50m papillon....une nouvelle ére pour elle venait de s'ouvrir.
 
Le we dernier Philippe, Marion, Eve et les 2 Fred(Kocen et Hervellin) se sont rendus en Hollande cette fois ci afin de participer au Dutch Open Ice Swimming.
Grande découverte cette fois ci pour Eve, Fred.K et Fred.H et eux aussi s'en sont sortis avec les honneurs.
Eve alignée sur le 200m et 500m établit 2 nouveaux records de France féminin sur ces distances.....SUPERBE.
Fred H et FRed.K apres avoir eux aussi nagé le 200m et le 500m afin de prendre la température  se retrouvaient dans la même série pour le 1000m.
Fred. H le termine en 16'55 alors que Fred.K établit lui le nouveau record de France Hommes en 14'56...Tout simplement FANTASTIQUE et tout cela dans une eau à 3.6°.
Et Marion dans tout cela? Ben quoi....elle a nagé le 1000m et elle a battu le record de france Hommes et Femmes confondus en 14'45 soit 1'10 de moins que sa précédente course d'il y 15 jours auparavant.....GRANDIOSE.
Marion se paya même le luxe de s'offrir la 1ere place sur 100m brasse.
 
Philippe qui a voulu s'alligner sur le mile a été sortie de l'eau au bout de 1460m en raison d'une hypothermie avancée. Par sécurité il préféra renoncer au 1000m.
 
L'Ois'eau libre est fière de compter en ses rangs 5 nageurs ayant participé à des Ice Swimming. Elle devient la référence nationale dans ce genre d'épreuve, elle détient les 2 records de France hommes et femmes sur le 1000m.
 
Au moins de Mars Philippe et Marion se rendront à Tallin afin de participer aux Championnats du monde de Winter Swimming dans une eau à 0°.
 
Bravo à tous les membres du clubs pour ces très belles performances lors des compétitions mais aussi à tous ceux qui sont présents lors des entrainements dans les eaux glacées du lac de Longueil.
 
 

MOROCCO ACTE 2

Après le superbe récit de Marion en début de semaine, voici celui de Jean Luc qui lui aussi a vécu une superbe expérience lors de cette 3ème édition du Morocco Swim Treck.
 
Bonne lecture:
 
28 novembre 2017, le grand jour est arrivé ! Décollage d’Orly pour Dakhla via Casablanca. L’aventure du Morocco Swim Trek 2017 a commencé. Deux ans de préparation depuis la découverte de ce TREK à son lancement en 2015. La préparation progressive sur deux ans m’a mis en confiance, avec, pour assurer le coup, un 28,5 km sur 4 jours à Cassis début novembre 2017. Seul doute subsistant, les conditions de mer à Cassis étaient très clémentes, à Dakhla, il faudra probablement ajouter le vent, les vagues et la marée.
L’arrivée de nuit à l’aéroport de Dakhla ne permet pas de saisir tout de suite la beauté de la lagune, mais la longue ligne droite en convoi de minibus pour rejoindre le fond de la lagune depuis l’aéroport, nous laisse entrevoir dans les faisceaux des phares un paysage désertique hors du commun.
Le réveil le 29 au matin nous jette en pleine figure le paysage sublime d’une lagune entourée de sable et de dunes à perte de vue et inondée de soleil dans un silence dont la vie quotidienne nous avait fait oublier la nature. L’Océan Vagabond, complexe hôtelier nous accueillant, est comme une petite oasis de verdure fiché sur les flancs d’une dune.
Mais pas de temps à perdre, il faut accomplir rapidement les formalités d’arrivée avant le lancement officiel du TREK en présence des autorités marocaines et surtout le départ de la première épreuve à marée haute car i faut synchroniser les courses avec la marée pour pouvoir effectuer des départs et des arrivées avec une profondeur d’eau adaptée et des conditions de courant optimales.
1ère étape : Dragon Island - 6,5 km
Pour cette première épreuve qui relie l’Océan Vagabond à l’ile du Dragon, les conditions météo et marée sont idéales. Vent nul, mer d’huile et léger courant de marée favorable. Dès les premiers mouvements de bras, une sensation de bonheur nous envahit, celui de nager dans cette magnifique lagune et de faire partie des privilégiés qui ont la chance le faire. A chaque respiration on voit l’immensité de ce paysage de sable et ressent une communion totale avec cette nature sauvage et silencieuse. Je recherche la glisse optimale et garde à l’esprit de m’économiser pour la suite des évènements. Les sensations de glisse sont très bonnes et la pointe nord de l’Ile du Dragon arrive vite. A ce moment, on croit être arrivé, mais la longueur de l’Ile crée la surprise. Les 6,5 km semblent interminables, mais la récompense est là à l’arrivée sur ce gros caillou aux aspects lunaire et sauvage. L’organisation et le soutien logistique sont parfaits, tout est prévu sur l’Ile pour l’accueil et le ravitaillement, sans compter sur une ambiance conviviale qui n’a rien à voir avec une ambiance compétition. Le TREK est bien lancé, et promet encore trois journées formidables.
2ème étape : White dune - 8,5 km
Deuxième étape, on allonge un petit peu. Les courbatures de la première épreuve ont disparu, la séance de yoga quotidienne du milieu de l’après-midi y étant peut-être pour quelque chose aussi. Des petits bateaux de 10 places nous ramènent sur l’ile où le départ doit être donné pour rejoindre la rive Est de la lagune au niveau d’une magnifique dune blanche. Cerise sur le gâteau, pendant la traversée deux dauphins nous croisent et même nous accompagnent pendant un bref moment magique !
Le tracé, une longue ligne droite vers l’Est pour rejoindre la rive de la lagune puis une remontée au Nord pour atteindre l’arche d’arrivée. Traduit en condition de course, 6,5 km avec faible courant de marée de travers du 4ème au 6,5éme, puis 2 km face au courant de marée. Sur les 6 premiers km j’arrive à nager avec un groupe et perçoit pour la première fois de ma courte expérience d’eau libre tout l’intérêt de cette posture. C’est presque comme rouler en peloton à vélo et présente l’avantage de se concentrer sur sa nage pour rester accroché au groupe et de moins penser à la distance restant à parcourir. Mais là où l’épreuve a changé de physionomie, c’est quand le vent s’est levé pour les trois derniers km. Les deux derniers kilomètres face au courant de marée sont un calvaire pour moi. Plus question de s’économiser si on veut avancer, sinon, c’est du sur-place. Les bras sont douloureux à un point que je doute sur ma capacité à tenir le 10 km le lendemain, mais pas le choix, il faut terminer l’épreuve. Je ne suis plus dans un groupe de nageur, mais seul. Je me concentre sur la nage, et pense à bien sortir le coude de l’eau et relâcher les bras sur le retour aérien. Cette deuxième étape avait été annoncée comme la plus dure au briefing de la veille, elle a tenu sa promesse. A l’arrivée, les organisateurs essaient de nous rassurer en nous promettant un 10 km facile en comparaison. L’arrivée au campement de toile est hors du temps ! La logistique parfaite, et en prime, un encadrement très rassurant des forces de polices auxiliaires pour assurer la sécurité de l’épreuve. Le confort en plein désert ! Soirée au feu de camp avec chanteuses marocaines, et cérémonie traditionnelle de thé marocain.
Briefing pour le 10 km ; bonnes conditions, mais il faudra partir tôt pour profiter au maximum de la marée haute avant qu’elle ne descende.
3ème étape : Lagoon marathon - 10 km
Pour l’avant-dernière étape, départ depuis la dune blanche pour longer la côte sur quasiment 10 km. Lever 6 heures pour départ 8h00. Jusque-là tout va bien, mais à une demi-heure du départ, on nous annonce que le départ est différé à cause d’un brouillard trop épais empêchant la sécurité et les arbitres de se mettre sur place dans l’eau. Tout le monde traduit, les 10 km seront donc effectués contre la marée descendante du premier au dernier. Et en prime, un bon vent se lève. Finalement, la prise de conscience de la difficulté de l’épreuve dès le départ permet de mieux la gérer mentalement. Comme pour la veille, il faut rester efficace sans s’épuiser, et côté moral, je me concentre uniquement sur la prochaine bouée à atteindre sans penser à autre chose et surtout pas la distance restant à nager. On prend sur 8 km le vent et les vagues de plein fouet, on boit régulièrement une gorgée d’eau de mer et on vient littéralement taper dans les vagues à maintes reprises. Je ne trouve pas de groupe dans lequel m’intégrer, mais arrive toujours à un suivre un et le remonter doucement, ce qui est très bon pour le moral. La fin de l’épreuve arrive à me surprendre, je n’ai pas vu passer les 10 km, et au final, les bras et les épaules sont moins douloureux que pour la fin du 8,5 km. Ça y est, on est arrivé au bout, il n’y a pas de raison de ne pas pouvoir boucler les derniers 5km du lendemain. On commence à savourer le bonheur d’avoir tenu le défi, essentiellement personnel, d’avoir fini ce fabuleux Morocco Swim TREK. La séance du lendemain de 5 km s’annonce presque comme une séance de récupération.
Le « briefing » du soir pose un bémol sur l’optimisme général de la facilité de la dernière épreuve ; si les conditions de marée seront optimales, a priori, pas de courant de marée contraire sous réserve de ne pas traîner non plus, mais un fort vent de face avec vagues sont annoncés. Le 5 km s’annonce encore sportif, d’autant que tout le monde va se lâcher sur cette dernière épreuve.
4ème étape : Océan Vagabond - 5 km
Les prévisions météo étaient bonnes, un bon vent du nord s’est levé. Sitôt passée la première bouée, on remonte face nord avec des conditions équivalents à celles du 10 km. Le dernier 1,5 km tout au fond de la lagune est un peu moins agité au niveau du plan d’eau. C’est bel et bien fini, le MST 2017 est bouclé. Que du bonheur, des bonnes sensations dans l’eau, des bons souvenirs. Les séances photo finish de l’épreuve les pieds dans l’eau sont le reflet d’une ambiance formidable ou chaque nageur a pris du plaisir personnel à nager, échanger sur sa passion avec les autres nageurs de toutes nationalités.
La force du MST, c’est ce côté défi personnel collectif qui en fait tout le charme. Bien sûr, il y a aussi les championnes et les champions auprès desquels on reste fier de nager.
Côté arbitral et logistique, rien à dire, tout est quasiment parfait. Les ravitailleurs sont au service des nageurs à un point tel que l’on percevait le bonheur qu’ils avaient de nous réconforter par leur ravitaillement, et avec un sourire permanent.
Côté résultats, je suis content d’avoir terminé ces quatre épreuves avec la sensation finale de pouvoir encore progresser car mieux conscient de mes capacités et mes limites, mais également conscient des progrès qu’ils me restent à faire.
 

Morocco swim treck

La saison d'eau libre 2017-2018 est déjà lancée. Deux représentants de L'ois'eau libre ont pris part à  la 3ème édition du Morocco Swim Treck au Maroc du 28 novembre au 3 décembre.
 
Marion et Jean-Luc ont vécu une aventure extraordinaire en participant à ce raid de 30kms composé de 4 étapes en 4 jours: 6.5/8.5/10 et 5 kms.
 
Des nageuses et des nageurs venus du Monde entier s'en sont donnés à coeur joie dans un décor magique au milieu d'eaux limpides mais parfois traitres.
 
Qui peut en parler mieux que les concurrents? Alors je vous laisse découvrir le récit de Marion qui termine à une superbe 2ème place au classement final féminine en catégorie maillot.
 
Marion:
"J’ai participé la semaine passée à la troisième édition du Morocco Swim Trek du 28 novembre au 3 décembre 2017. Quatre jours d'émotion intense au cours desquels près de 130 nageurs ont parcouru une distance totale de 30km dans la lagune de Dakhla au sud du Maroc. Le Morocco Swim Trek a aussi des valeurs sportives et solidaires : rencontre avec une association qui s'occupe des enfants démunis de Dakhla, d'échanger avec eux sur notre passion et sur les valeurs du sport. Cette année les étapes se sont déroulées dans des conditions difficiles ! nous avons été surpris par le retournement des conditions météorologiques. Une nage dans le clapot, à contre-courant, dans le froid. Des paysages époustouflants, des conditions de nage difficiles mais comme je les aime, des organisateurs formidables. De très belles rencontres avec une vingtaine de nationalités représentées, de la bienveillance, du partage, une même passion le tout dans un cadre magnifique. Les deux premières étapes le 6.5 km et le 8.5 se sont bien déroulées, dans de très belles conditions et de belles sensations. La 3ème, le 10 km a été la plus difficile, nager sans cesse à contre-courant, avec l’impression de faire du surplace, mais je n’ai rien lâché malgré une cheville douloureuse. La dernière étape n’a été que du bonheur mais s’il a été difficile aussi. A l’issue de ces 4 jours, je me hisse sur la deuxième marche du podium des femmes en maillot de bain, je me classe 6ème avec les femmes en combinaison et 20ème mixte. Une parenthèse unique ! avec l'envie d'y retourner l’année prochaine. Place maintenant aux championnats d’eau froide en Allemagne le 5 janvier. Si je réussis cette fameuse épreuve du 1 km dans une eau entre 0 et 5 °, je serais la première française. Je suis donc très motivée à devenir la première française du 1 km en eau froide. J’ai démarré ma préparation, je me baigne tous les jours au moins 10 minutes dans une eau actuellement à 8 °. Choc thermique assuré avec le Maroc ."
 
Demain vous pourrez lire le résumé de Jean-Luc qui lui aussi a accompli une superbe performance en combinaison néoprène.
 
Album Photos sur FB.
 
Joyeux anniversaire à Caro et Charlotte.
 

réel exploit d'Hervé thommasson

Grande première pour Hervé Thommasson (Ois'eau libre)le we dernier en effectuant la traversée à la nage entre St Jean de Luz et Biarritz.
 
Performance inédite puisqu'aucun nageur ne s'était risqué d'entreprendre les 15kms de nage entre ces deux belles villes.
 
Hervé s'est préparé un peu plus d'une année afin de réaliser  cet exploit...
 
Petit récit d'un authentique exploit:
 
"Départ 9h06 de la baie de St Jean de luz, dés 300 m de nage le courant me pousse au large et necessera de la faire jusqu'à l'arrivée.
 
Aprés 3h30 de nage les premières douleurs au niveau des épaules se font ressentir et les ravitaillements toutes les 45 mn m'obligent à m'arrêter et  sur les 20 m suivant le redémarrage les douleurs se font plus fortes mais aprés le mental digère la douleur pour la rendre supportable.
 
A 5h00 de course, le clapot se lève et les épaules se font trés lourdes mais néanmoins je fais mon maxi pour garder la même cadence de bras que celle du départ.
 
A 6h00 un nouveau coup de fatigue mais voyant un peu les rochers de l'arrivée, je reprends des forces mais les ravitaillements sont plus délicats: ayant du mal à me stabiliser dans l'eau à cause d'un clapot plus conséquent, je bois autant d'eau de mer que boisson.
 
A 6h53 enfin l'arrivée et je la savoure malgré la fatigue et les douleurs: un page de la nage en eau libre est à jamais écrite dans le Pays Basque.
 
Hervé."
 
FELICITATIONS HERVE.
 
 
 

assemblée générale

Ce week end notre club a basculé vers la nouvelle saison 2017-2018.
 
L'Assemblée générale tenue ce samedi 7 octobre a permis de faire les différents bilans de la saison écoulée.
 
En résumé ce fut une année exceptionnelle:
- Record d'adhérents battu.
- Meilleur calssement du club au niveau national battu.
- Budget de fonctionnement battu.
- Record d'organisation battu.
- Record des participations battu.
- Record de bonne humeur battu.
- Record de convivialité battu.
- Record d'amitié battu.....
 
Vous l'avez compris ce fut une année record à tous les points de vue. Les 24 membres présents ce samedi (un record pour nos AG) se sont félicités du bilan de cette année.
 
A l'issue des différentes  présatations faites par notre président toutes et tous en ont profité pour piquer une petite tête dans le lac. Eau à 14 degrés mais un régal et un réel plaisir pour tous.
 
BBQ et discussions animées ont cloturés cette superbe journée juste avant de repiquer une seconde tête  dans l'eau fraiche.
 
 
 

1er ois'athlon...une réussite

Ce 30 avril 2017 restera une date très importante pour l'Ois'eau libre.
 
En effet ce jour là L'Ois'Athlon venait de naître...Une belle naissance grâce à la mobilisation de toutes et tous.
 
Mobilisation de tous les membres du club qui se sont investit à fond avant et pendant cette manifestation afin de tout mettre en oeuvre pour offrir à tous les participants une très belle journée de sport et de convivialité.
 
Mobilisations des sportifs qui ont répondu présent en venant très nombreux pour participer à  cette première édition de L'Ois'Athlon.
 
85 nageurs, triathlètes ou tout simplement amateurs de sports natures se sont retrouvés sur la base nautique de Longueil Ste Marie afin de prendre le départ d'une des trois courses au programme.
 
13h30 départs de l'Aquathlon "XS" en Solo ou Duo soit 500m de natation et 3200m de course à pied.
Départ commun avec le Swim & Run composé d'un enchainement de 500m de natation et de 1600m de course à pied, le tout à effectuer 4 fois.
 
14h30 départ de l'Aquathlon "S" Solo ou Duo avec 1000m natation avec sortie à l'Australienne au milieu enchainés de 6000m de course à pied.
 
La température de l'eau étant à 16° certains concurrents ont été victime de legère hypothermie malgré le port autorisé de la combinaison.
Ils ont été très rapidement pris en charge par l'équipe de secours présente sur place.
 
Dès la fin du dernier concurrent la remise des prix est venue récompenser les 1ers vainqueurs de cette manifestation.
 
Cette manifestation est le fruit d'amour de l'Ois'eau libre pour  la nage en eau libre et le souhait de le faire partager.
 
L'Ois'Athlon a pu voir le jour grâce à ses partenanires:
-Base nautique de Longuei  l(Eric Vincelle).
-Mairie de Longueil Ste Marie.
-Intersports St Maximim.
-Comité Oise triathlon.
-Caravaning la Garenne (Villers St Paul).
-Calepins Epures.

Tous les résultats sont sur Kms. fr ou ici.

Retrouvez les nombreuses photos sur notre page FB.
 
Rendez vous l'an prochain pour la seconde édition.
 
 
 
 

resultats challenge au 15 mars

 

Descente de l'Ourthe a la nage

Belle 1ère place pour Virginie
 

L'Ois'Athlon

Nouveau défi pour le club puisque cette année l'Ois'eau libre vous propose une nouvelle manifestation.
 
Le 30 avril 2017 nous vous donnons l'opportunuité de participer au  premier Ois'Athlon.
 
L'Ois'Athlon sera une journée dediée aux  pratiques enchainées en milieu naturel.
 
 
Nous vous proposons tout d'abord un Aquathlon avec 2 formats de courses:
- Format "XS": 500m de natation à enchainer avec 3000m de course à pied.
-Format "S" 1000m de natation à enchainer avec 6000m de course à pied.
 
Vous aurez la possibilité de participer à l'Aquathlon soit en individuel soit en relais .
 
Le parcours de natation sera simple au niveau de la direction avec le passage de 3 bouées sur un ou deux tours.
La partie de course à pied se fera autour du lac sur 2 boucles ou 4. 
 
Ensuite nous vous proposons un Swim and Run combinant 500m de natation et 1500m de course à pied à renouveller 4 fois soit 2000m aquatique et 6000m de course à pied.

 
Le réglement sera bientot disponible sur notre site mais d'ores et déja vous pouvez vous inscrire sur le site Kms.fr.
 

Traversée de la Meuse

Dimanche dernier Lucie s'est déplacée à Huy en Belgique afin de participer à une épreuve de nage en eau froide.

Encore une nouvelle aventure  pour notre Ice swimmeuse qui se ponctue par une excellente performance à la clé.

Retrouvez son récit ci-dessous:

"La Traversée de la Meuse à la nage , j’ai testé pour vous...

Dimanche 26 Février 2017

Elle a lieu le dernier dimanche de Février à 10h30, en Belgique à Huy. Un peu loin pour les sudistes mais pour les parisiens c’est pas si loin. C’était une super expérience comme d’habitude. Déjà premier argument pour aller faire un petit tour en Belgique; la bière elle est quand même super bonne!

Mais sinon d’un point de vue plus sportif l’épreuve est très rapide à faire mais atypique. La distance est de 100 à 150 mètres à peu près. On peut la faire en brasse, nage libre ou en relai. L’entrée dans l’eau n’est pas banale; il faut sauter du quai de 2m50 environ. D’où l’intérêt d'arriver la veille pour l’entraînement pour tester.

La première fois ça surprend un peu mais c’est assez fun au final. Bien sûre on peut plonger, faut-il encore ne pas perdre ses lunettes.

Le parcours se situe entre deux ponts: on part d'un quai en amont et on rejoint l'autre quai en traversant en diagonale.

Il faut toucher le mur dans une zone délimitée par deux marques jaunes.Le courant n'est pas gênant plutôt favorable mais il faut quand même viser la marque d'arrivée un peu plus haut car quand on se rapproche du mur le courant nous fait accélérer et la remontée à contre courant serait difficile.

C'est une course atypique, sympa, sans prise de tête à l'image des belges qui sont très accueillants. Merci à Marc HENNAU Secrétaire du club “Cool Huy” de nage en eau libre de nous avoir très gentiment accueilli.

Personnellement j'ai eu la chance de retrouver la nageuse américaine Jaimie Monahan que j’avais rencontré en Allemagne pour la première fois.

Elle a été élue femme de l’année dans le monde internationale de la nage en eau libre. Son palmarès vaut le détour.

Ah oui mon classement au final 2ème sur 14 femmes derrière Jaimie!"

 

Nouvelle épreuve

Nouvelle saison pour l'Ois'eau libre et nouveau challenge.
 
Notre jeune club (avec beaucoup de nageurs d'un certain âge) a  pour ambition de faire partager  sa passion du sport et de la nage en eau libre tout particulièrement.
 
L'ambition de créer une nouvelle épreuve a donc muri au sein du groupe pour donner naissance à un Aquathlon.
 
L'Ois'Athon se déroulera le dimanche 30 avril 2017.
 
Jamais un Aquathlon nature n'avait été organisé en Picardie, l'occasion était donc trop belle.
 
La configuration de la base nautique de Longueil Ste Marie, notre base d'entrainement, le soutien d'éric Vincelle ainsi que celui de la mairie de Longueil ont permis à ce projet de voir le jour.
 
Fort de son expérience avec l'organisation de la "Fête de l'eau libre" l'Ois'eau libre souhaite permettre avec cette nouvelle épreuve, la découverte et la pratique de ces disciplines enchainées aux nageurs, aux coureurs, aux triathlètes mais aussi à tous les amoureux du sport.
 
L'Aquathlon c'est l'enchainement de 2 sports: la natation et la course à pied.
 
Deux formats de courses vous seront proposés:
 
-le "XS" avec 500m de natation suivis de 3 km de course à pied. Départ 13h30.
-le "S" avec 1000m de natation suivis de 6km de course à pied.  Départ 14h30.
 
En individuel ou en duo(relais), en combinaison ou en simple maillot vous aurez la possibilité de vous exprimer pleinement sur l'un de ces 2 formats de course.
 
Toutes les inscriptions sont à faire sur le site kms.fr .
 
Attention les places de ce 1er "Ois'Athlon" seront limitées à 50 partants.
 

 
 
 
 
 
 

Ice swimming

A l'issue de ce week end notre club compte un nouvel Ice swimmer....une Ice swimmeuse plus précisemment.
 
En effet après Philippe qui avait déja nagé  en 2015 à Windermerre dans une eau à 5.2° et qui vient de terminer le 1000m des championnats du Monde en 17'51 dans une eau à 2° c'est au tour de Lucie de devenir la 1ère française à avoir nagé 500m en Ice swimming.
 
500m en 8'47.....record de France et tout cela dans une eau à 2 degrés.
 
Tous les deux ont fait partie aussi du 1er relais 4*100m engagé dans une compétition d'Ice swimming depuis la création de la FRISA(French Ice Swimming Association )présidée par Alexandre Fuzeau.
 
Le relais composé de Lucie, Denis Colombe, Jacque Tuset et Philippe termine 4ème nation de ces championnats en 5'09.
 
Dans le relais 4*25m nagé pour le fun,les français Lucie, Philippe, Alexandre Fuzeau et Denis Colombe se classe 2ème en 1'04.
 
L'Ice swimming représente la nage en eau libre par excellence et nager uniquement en maillot...un bonnet...des lunettes quelque soit la température de l'eau c'est cela l'esprit L'Ois'eau libre...LA NATATION EN LIBERTÉ